Je suis debout !

J


Si l’espèce, fuyant la vastité troublante,
Au courage hérité d’une taupe tremblante,
Va se blottir au fond d’un trou
Pour aveugle échapper au gouffre de l’espace,
Je fixe l’infini… Je suis debout !

Si le frisson fatal s’abat, tel un rapace,
Lorsqu’en juge nuiteux, me dénudant me glace
Le sage œil rouge du hibou
Rappelant que la chair est promise aux vermines,
J’avale le verdict… Je suis debout !

Si l’art juste est passé sous les fourches caudines
Pour le contentement des âmes anodines,
Hélas ! nombreuses… Si partout
Un flot d’inanités désœuvre la matière,
Je me bats pour le Beau… Je suis debout !

Si porter du lion l’orgueilleuse crinière
Réclame dormir seul, reclus dans sa tanière,
Et ruminer tout le dégoût
Qu’inspire au fauve altier le troupeau qui l’entoure,
J’accepte cette peau… Je suis debout !

Si l’éclaireur farouche, orage de bravoure,
Dit : « Seul un chemin vrai ne vaut qu’on le parcoure,
Même si l’exil est au bout ! »
Refusant tout confort où la fierté s’évente,
J’emprunte ce destin… Je suis debout !

Si la pompe du cœur est spongieuse et lente
Quand du monde m’emboit la boue assimilante ;
Si je suis las de cet égout
Dont jamais je ne peux évacuer la crasse,
Je n’abandonne pas… Je suis debout !


À propos de l'auteur

Julien Albessard

Misanthrope humaniste, atrabilaire joyeux, rêveur rationnel, insulaire sociable et enthousiaste résigné, comme tout le monde, je ne suis comme personne.

Commentez

Archives

© contenu protégé ©