Gérard de Nerval

Profession de foi (Gérard de Nerval & Théophile Gautier)

J’aimerais mieux, je crois, manger de la morue, Du karis à l’indienne, ou de la viande crue, Et le tout chez Martin, place du Châtelet, D’où je sors ; j’aimerais mieux, même, s’il fallait, Travailler à cent sous la colonne au Corsaire, Ou bien au Figaro, comme un clerc de notaire ; Ou bien dans la Revue, à raison de cent francs La feuille in-octavo, petit romain, sur grand Papier, — ou dans la...

Vers Dorés (Gérard de Nerval)

Eh ! quoi ? Tout est sensiblePYTHAGORE Homme ! libre penseur — te crois-tu seul pensant Dans ce monde, où la vie éclate en toute chose ? Des forces que tu tiens ta liberté dispose, Mais de tous tes conseils l’univers est absent. Respecte dans la bête un esprit agissant… Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ; Un mystère d’amour dans le métal repose : Tout est sensible ! —...

Archives

© contenu protégé ©